Quand on part en weekend 'découverte' a la campagne il faut prévoir a l'avance plusieurs chose, l'hôtel, et surtout les activités que l'on va pouvoir faire ou trouver une fois arrivé sur place.

Lorsque l'on sort du train déjà, l'air parait tout de suite différent, peut-être dû a la vague odeur de déjection animale (Veau, vaches, cochon, chèvres, etc..)

vache chevre

Trouver son chemin jusque l'hôtel est parfois difficile et longue surtout lorsque l'on est a pied, et a pied la campagne ça peut parfois être dur, Les distance séparant le centre ville et sa périphérie peuvent parfois sembler interminable.

Mais la campagne ça a aussi plein de point positif, on peut se reposer tranquillement, et oui pas de circulation sous les fenêtre de la chambre, un accueil toujours chaleureux par l'aubergiste qui avec nos deux chambre rempli sont hôtel a 30% de ça capacité, la visite de la ferme peut paraitre un peu "too-much"' mais finalement c'est reposant et agréable de voir toute flore s'activer dans leurs enclos a la recherche de foins ou d'herbe a ce mettre dans la panse

Mais un constat m'est vite apparut, la campagne on en a vite fait le tour, a dix-sept heures tous est fermé, il ne reste guerre plus que 3 bars d'ouvert, pas étonnant que tous les jeunes du village soit a leurs ages presque déjà tous alcoolisé plus que de raisons. Sortant d'un restaurant a vingt et une heure, et n'ayant pas envie de finir la soirée devant la TNT de l'hôtel. Il nous a fallu trouver un établissement équipé d'un billard et finalement, après deux ou trois verres mal dosé, ou l'alcool occupe les 95% du verre, un verre qui vous saoule en une seule fois, un verre d'homme un vrai.

Le Dimanche la campagne c'est marché et/ou messe dans l'une des deux église mis a la disposition du village, mais pour moi que-né-ni l'église j'y ai déjà laisser quelques plumes, et pour moi c'est fini. Après un tour sur le marché tout les village se donne Rendez-vous dans les troquet rassembler tout autour de la place qui est en fait l'endroit le plus animé de la ville. LE dimanche c'est presque le carnaval j'ai eu le bonheur de voir tout les magasin ouvert, enfin pendant trois heures puis plus rien, un désert.

la solution pour le repas dominical ? Un Mc Donalds, décidément, Ronald me poursuit même la au milieu de nulle part le M est bien visible un peu a l'éclat de la ville cependant, et la j'ai fini par trouver le graal, une piste de karting situé prés de l'aérodrome.

Un peu d'air pure (avec une arrière gout de gasoil, et une odeur de caoutchouc chaud) qui me semble familier, et une demi heure de pure plaisir quelques clichés seulement sont disponible, et oui dans un weekend organisé en quelques heures on peut parfois oublier l'essentiel, mais je vous épargne aussi l'odeur du retour dans le train corail chargé de victuailles comme des fromage qui sentent bon l'air de la campagne.